MAROC

Essaouira mérite qu’on fasse le détour et qu’on s’y attarde

MarocAvril2011-724L’atmosphère y est différente, paisible, loin de l’agitation de sa voisine Marrakech. Ville fortifiée en bord de mer, l’ancienne Mogador, est rafraîchie par les brises marines, c’est une ville où l’on respire. Une longue promenade sur sa plage est vivifiante, et attrayante, les nombreux kite surfeurs font le spectacle de leurs sauts et voltiges. Le port de pêche aux multiples embarcations bleu nuit rappelle son riche passé commercial, qui lui valut le surnom de « Port de Tombouctou ».

Puis il suffit de franchir une immense porte pour changer de décor et de sensations, ses hauts murs protègent des vents et transforme sa blanche médina en cocon. Tout est bon pour flâner, prendre son temps, observer.

Là les pêcheurs nettoient leurs poissons pour le plus grand plaisir des mouettes, ici les petits restaurants vous attirent avec leur banc de poissons bien achalandé. Au détour de ruelles, se love une placette ensoleillée, qui invite à la farniente. En sirotant un thé à la menthe, on peut se délecter en observant le quotidien de ses habitants.

MarocAvril2011-687Des enfants qui jouent avec des jeux de fortune, un groupe de musiciens traditionnels qui fait danser joyeusement ses notes, le marchand de lait qui fait sa distribution avec son vélo, le vendeur d’étoffes qui fait l’article aux femmes qui se pressent autour de son étal. Sa douceur de vivre, son air iodé, et son riche patrimoine architectural, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, sont autant de bonnes raisons de la découvrir.

[spacing size= »5″]

[teamblock member= »82″]

Notez cet article