Guide voyage de Bornéo – Malaisie

by Sita, 12 juin 2012
Guide voyage de Bornéo – Malaisie
4 (80%) 1 vote

PHOTOS & VIDEOS SUR BORNEO

Décalage horaire :

+ 7 heures en hiver, + 6 heures en été à partir de Paris. Les effets du décalage horaire se feront beaucoup plus sentir lors de votre retour en France que lors de votre arrivée en Malaisie.

S’y rendre en avion :

Headhunter 's trail - BORNEOVous pouvez trouver nos conseils pour acheter vos billets d’avion sur notre page: http://chockdee-blog.net/2011/acheter-ses-billets-davion/. Pour un Bordeaux-Kuala Lampur (Malaisie péninsulaire), il faut compter aux alentours de 650 euros aux prix les plus bas, avec deux escales (Paris et une capitale selon la compagnie aérienne).

Il existe ensuite des compagnies low-cost qui assurent de nombreuses liaisons entre Kuala Lampur et les principales villes de Bornéo (réservation par internet).

Formalités :

Pour une durée de séjour de moins de trois mois en Malaisie péninsulaire, le visa n’est pas nécessaire mais il faut être en possession d’un passeport ayant une validité d’au moins six mois après la date de retour. Les enfants doivent posséder un passeport individuel. Le Sabah et le Sarawak (Bornéo), possèdent leurs propres services d’immigration. A l’arrivée, la plupart des ressortissants étrangers obtiennent un visa de 3 mois (quel que soit le temps déjà passé en Malaisie péninsulaire).

Le climat :

A Bornéo, il fait chaud et humide toute l’année, avec des températures qui avoisinent les 30 degrés. Il pleut quasiment tous les jours (pluies denses qui ne durent pas longtemps), avec une pluviométrie plus importante entre novembre et février/avril (selon les endroits).

Monnaie/prix :

BAKO NATIONAL PARK - BORNEO

BAKO NATIONAL PARK – BORNEO

Bornéo reste une destination peu coûteuse. Il existe une large gamme d’hébergement qui va du dortoir (5 euros la nuit), à la chambre individuelle avec ou sans sanitaires privés (15/20 euros). A partir de 30 euros, les prestations deviennent plus luxueuses.
Concernant, la nourriture, il existe de nombreux Food Court (une place centrale avec des tables et chaises et autour des étals qui proposent des cuisines variées) et de la cuisine de rue où l’on peut manger pour environ 3 euros, le plus haut de gamme commence à 10 euros.

Pourboires : en Malaisie, le pourboire n’est pas une coutume. Vous pouvez évidemment choisir de laisser de la petite monnaie si vous êtes satisfait du service. Par contre, le service (10%) et les taxes gouvernementales (5%) sont toujours ajoutés à vos factures d’hôtels ou de restaurants.

Langues :

La langue nationale de la Malaisie est le bahasa melayu ou bahasa malaysia, idiome qui se rapproche du bahasa indonesia. Depuis 1972, l’Indonésie et la Malaisie ont adopté un système orthographique commun. La langue nationale s’écrit en caractères latins. L’anglais est très utilisé.

Santé :

Vaccins : aucun vaccin n’est exigé pour les voyageurs en provenance d’Europe.
Il est néanmoins conseillé d’être à jour des vaccinations suivantes : tétanos, polio, diphtérie, hépatite B (seule celle de la fièvre jaune est obligatoire pour les personnes ayant séjourné en Afrique). Utiliser un répulsif anti-moustique (type 5/5 tropical, très efficace). Les conditions sanitaires et médicales sont bonnes, avec la présence d’excellentes cliniques. Les médicaments sont aisément disponibles sur place.

Se déplacer :

Avec l’avènement des vols à bas coût, se déplacer en avion sur Bornéo est devenu très abordable et facilite considérablement les déplacements entre les grandes villes. Dans le Sarawak, le bateau reste le mode de transport traditionnel, et certains endroits dans la jungle ne sont accessibles qu’en pirogue (motorisée).

Headhunter 's trail - BORNEOSavoir-vivre et coutumes :

Voici quelques règles de base à connaître et à respecter :

  • Ne pas serrer la main. Pour saluer, un hochement de tête et un sourire suffisent.
  • Ne pas montrer du doigt une personne.
  • Enlever ses chaussures avant d’entrer dans une maison et dans les lieux de cultes.
  • Ne pas toucher la tête des gens, y compris celle des enfants.
  • Éviter de manger avec la main gauche, considérée comme impure.
  • Éviter de fumer dans les lieux publics.
  • Respecter la tenue de bain des habitants et donc ne pas porter de bikinis.
  • Les femmes doivent éviter autant que possible de porter des shorts et d’avoir les épaules nues et les hommes, de se promener torse nu.
  • Les Malaisiens ne s’énervent que très rarement, essayez donc de garder votre calme, le problème s’en trouvera résolu plus vite.

Adresses utiles :

  • Ambassade de Malaisie en France : 2 Bis rue Bénouville 75116 PARIS.
    Tél : 01 45 53 11 85, http://www.kln.gov.my/web/fra_paris/home.
  • Ambassade de France en Malaisie : 192-196, Jalan Ampang 50450 Kuala Lumpur. Tel : (+603) 20 53 55 00, http://www.ambafrance-my.org/.
  • Office du tourisme de Malaisie en France : 29, rue des Pyramides 75001 Paris.
    Tél : 01 42 97 41 71, www.ontmalaisie.com.
    Office du tourisme du Sabah : http://www.sabahtourism.com/ (en anglais).
  • Office du tourisme du Sarawak : http://www.sarawaktourism.com/ (en anglais).
  • Sarawak forestry (organisme d’état pour la gestion des parc nationaux, vous pouvez reserver vos hebergements depuis leur site): http://www.sarawakforestry.com/htm/snp-np.html (en anglais)


Afficher Malaisie & Bornéo sur une carte plus grande

PHOTOS & VIDEOS SUR BORNEO

Sita
Sita Auteur, photographe
Je vis à Bordeaux, mais j’aime le voyage. Parce que c’est synonyme de dépaysement, de rencontres, de découvertes et d’échanges. Partir c’est aussi accepter de se bousculer, d’être surpris et ensuite de faire partager. Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont une fenêtre d’échange et d’ouverture sur le monde qui permettent de transmettre nos émotions, sensations, notre vécu, notre ressenti à notre entourage, aux amis étrangers, expatriés, aux personnes rencontrées lors de nos pérégrinations et à tous les internautes inconnus qui voyagent sur et à travers la toile. L’envie de collaborer à Aventure-Voyage est née, tout d’abord, de ma rencontre décisive avec Khun DiDi, ensuite c’est le plaisir d’écrire, de revivre et de prolonger nos voyages. C’est le « prétexte » que je me suis donné pour interviewer les gens et raconter de l’humain.

Vous pourriez aimer aussi :

Suivez les nouveautés !

Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

La chaîne YouTube

Image Instagram du jour...

Voir Plus

Derniers articles

Suivez nous sur Facebook