Jour 12, Marpha Sauru puis Kalopani

by Sita, 12 décembre 2014
Jour 12, Marpha Sauru puis Kalopani
4 (80%) 1 vote
PHOTOS & VIDEOS SUR LE NEPAL

Retrouvez notre série d’articles consacrée au mythique trek du tour des Annapurnas, au Népal.

Jour 12 : vendredi 9 mai 2014, Marpha (2700 mètres) -> Sauru (26600 mètres) -> Kalopani (2547 mètres)

  • Heure de départ : 8H00
  • Heure de pause : 11H45/13H30 et 12,5 km parcourus
  • Heure d’arrivée : 15H30
  • Distance parcourue : 19,3 km

De Marpha à Sauru, notre trek au Népal nous emmène dans la comté !!

Après une très bonne nuit de sommeil à Marpha et un bon petit déjeuner, on part visiter le monastère à deux pas de l’hôtel. Il est 7 heures, le soleil est doux, il n’y a pas de vent, le village s’éveille. Après avoir gravi 100 marches, on accède au monastère qui surplombe le village, comme tout monastère, il est très beau et très bien entretenu. Le temple est fermé, on se contente d’en faire le tour, en tournant tous les moulins à prières qui le ceinturent, ils sont nombreux.

Un moulin très grand format à l’entrée en fait sa particularité. Une fois de plus, le lieu offre un fantastique panorama sur les paysages alentours, on prend de la hauteur et on peut voir le labyrinthe de toits terrasses, on se rend bien compte de la position bien choisie du village, dans un creux de falaise, dans un renfoncement, à l’abri des vents violents de l’après-midi. Il est entouré de cultures, de vergers plantés de pommiers, qui servent à la fabrication d’un très bon cidre, de vin de pommes, de desserts tels que les apple pie, les crumbles…

Le ballet des petits avions recommence, il n’a lieu que le matin avant que les rafales de vent ne leur interdisent de décoller ou d’atterrir.

Pour quitter ce charmant hameau, nous empruntons un sentier absolument sublime, un décor de dessin animé ou mieux le village des Hobbits dans « Le Seigneur des anneaux ». Un petit ruisseau serpente au milieu d’un parterre d’herbe où broutent des chevaux, des mules, où picorent des poules. Une fois de plus, il est en plaque de granit, bordé de murets en pierre qui délimitent les vergers où sont plantés pommiers et abricotiers, c’est vrai, c’est beau. Et seule la marche permet de découvrir de tels endroits. Des enfants se préparent à aller à l’école, les petites filles sont tirées à quatre épingles dans leur uniforme bleu, leurs tresses délicatement coiffées et décorées de nœuds rouges. Elles nous saluent en joignant leurs deux petites mains et de leur petite voix enfantine, elles sont adorables. Tous ces moments de vie picorés restent à jamais gravés dans nos mémoires.

Vient ensuite une forêt de sapins avec toujours en toile de fond les hauts sommets himalayens enneigés.

C’est un décor absolument incroyable.

Nous faisons la pause déjeuner à Sauru après 4 heures de marche, ça fait du bien de s’arrêter, les jambes sont raides et les pieds ont besoin de se dégourdir. On déguste un très savoureux poulet au curry servi comme un Dal Bhat dans un grand plateau. Nous sommes seuls, c’est particulièrement tranquille et agréable.

C’est reparti pour 2H30 de marche pour atteindre Kalopani qui est une ville importante aux constructions neuves et modernes. Ce soir l’hôtel c’est le luxe, on a une grande chambre double, toilette et salle de bain indépendante, du wifi, c’est très confort.

Au menu du diner, un super Dal Bhat avec curry de poulet, curry de pommes de terre, salade de légumes (céleri, carottes).

PHOTOS & VIDEOS SUR LE NEPAL
Sita
Sita Auteur, photographe
Je vis à Bordeaux, mais j’aime le voyage. Parce que c’est synonyme de dépaysement, de rencontres, de découvertes et d’échanges. Partir c’est aussi accepter de se bousculer, d’être surpris et ensuite de faire partager. Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont une fenêtre d’échange et d’ouverture sur le monde qui permettent de transmettre nos émotions, sensations, notre vécu, notre ressenti à notre entourage, aux amis étrangers, expatriés, aux personnes rencontrées lors de nos pérégrinations et à tous les internautes inconnus qui voyagent sur et à travers la toile. L’envie de collaborer à Aventure-Voyage est née, tout d’abord, de ma rencontre décisive avec Khun DiDi, ensuite c’est le plaisir d’écrire, de revivre et de prolonger nos voyages. C’est le « prétexte » que je me suis donné pour interviewer les gens et raconter de l’humain.

Vous pourriez aimer aussi :

Pas de commentaires


    Laisser une réponse

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    *

    Suivez les nouveautés !

    Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

    La chaîne YouTube

    Image Instagram du jour...

    Voir Plus

    Derniers articles

    Suivez nous sur Facebook