NEPAL

Retrouvez notre série d’articles consacrée au mythique trek du tour des Annapurnas, au Népal.

Jour  7 : dimanche 4 mai 2014, journée d’acclimatation à Manang et balade jusqu’à 3900 mètres

Acclimatation à l’altitude

Grasse matinée, on ne se lève qu’à sept heures, au petit déjeuner, on déguste un pancake aux pommes, et des céréales musli avec du lait et de la pomme.

Au moment de partir en balade, un hélicoptère se pose en contrebas du lodge, il vient chercher un touriste qui souffre du mal des montagnes, le trek est fini pour lui.

Manang – Nepal

En guise d’acclimatation à l’altitude, on grimpe jusqu’à un point culminant à côté de Manang, à 3900 mètres, une petite balade de 3 heures. Je découvre une boisson locale, le sirop d’argousier, une petite baie orange qui ne pousse qu’à une certaine altitude, un véritable régal.

Le midi, on déguste un burger de Yak avec une assiette de frites (au goût sucré), absolument délicieux. On s’octroie une petite sieste en début d’après-midi et on part flâner dans Manang avec Pradip. Le village est scindé en deux, la première partie nouvelle, par laquelle on est arrivé est destiné aux touristes, on y trouve tous les hôtels et les restaurants, une musée, un petit cinéma qui programme « 7 ans au Tibet » puis la partie ancienne, traditionnelle de style tibétain, avec le rez-de-chaussée réservé aux animaux, le 1er étage est dévolu à l’habitation et le 3ème est une pièce ouverte avec une terrasse, un grenier, une réserve de paille.

Pradip nous explique la composition des moulins de prières, chaque cylindre contient des rouleaux de papier avec des prières bouddhistes rédigés par des moines en tibétain, le tout enveloppé dans des sachets de tissus.

A une certaine époque, Manang comme beaucoup de villages, s’est désertifié, les jeunes ont migré vers les grandes villes à la recherche de travail. Aujourd’hui, ils peuvent rester et vivre grâce au tourisme des trekkers.

En nous baladant, on s’est offert une pause dans un café-boulangerie, pour y déguster, avec Vena et Pradip, des expressos et cappucinos accompagnés d’une viennoiserie. On visite le musée local qui se révèle très intéressant (100 roupies) et on achète 3 disques de musique locale et de méditation.

 

Jour 7, journée d’acclimatation à Manang
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires