Kung Fu « Binh Dinh » – Toulouse

by Khun DiDi, 8 février 2016
Notez cet article

Le Kung Fu Binh Dinh

Le courant Binh Dinh est très lié à l’histoire du Viêt-nam et aux événements qui se déroulèrent dans la région. De l’émergence d’un style en tant que tel au 15ème siècle à nos jours, en passant par la révolte de Tây Son et la lutte contre l’invasion française, les arts martiaux de Binh Dinh ont connu de nombreuses évolutions et ont contribué à l’histoire de ce pays. Ils connurent leur apogée à la fin du 18ème siècle suite à la révolte de Tây Son en devenant le style de référence que tout soldat se devait de pratiquer pour défendre le royaume. Puis ils traversèrent une période de clandestinité à partir du début du 19ème qui entraîna d’importantes déperditions dans le style.

MichelTournerie-06C’est sans doute à la suite de cette période qu’émergèrent les nombreuses Ecoles que l’on retrouve aujourd’hui, dont nombre de styles dit « familiaux » transmis uniquement dans le cercle privé de la descendance. Quelques écoles issues de ce courant se sont développées en France (Vo Binh Dinh, Sa Long Cuong, Tinh Vo Dao, et bien d’autres)…….

Retrouvez l’article complet sur le site du club Cây Dao Binh Dinh de Toulouse.

Le Kung fu Binh Dinh est donc un art martial sino-vietnamien imprégné de Bouddhisme et de Taoïsme, insistant sur le combat rapproché et privilégiant l’utilisation des coudes et des genoux.

Son étude et sa pratique permettent progressivement d’approfondir la compréhension:

  • De l’art du combat à mains nues, contre un ou plusieurs adversaires (aspect tactique), par impacts, projections, saisies, luxations (chinna) et poussées de mains (tui shou).
  • De l’art du combat avec armes traditionnelles (bâton long, épée, sabre, poignard, nunchaku, trois-branches et tomfa).
  • Du Qi gong, ensemble de techniques respiratoires, énergétiques et méditatives visant le renforcement du corps, le développement de la vitalité et le contrôle émotionnel.

Il repose sur une mobilisation rationnelle du corps dans le respect des forces naturelles et physiques, des lois de la biomécanique, des phénomènes émotionnels et énergétiques. Il vise à rendre le pratiquant confiant et vigilant en combat et capable de se réaliser tout en respectant son corps. C’est une pratique de longue vie.

logo-CayDaoLe club à Toulouse

L’Association Cay Dao Binh Dinh vous accueille au:
Royal Naresuan Boxing club

20 rue Adolphe Coll, 31000 Toulouse

Tél : +336 15 70 16 92

Le professeur Michel Tournerie est un ami d’enfance avec qui j’ai pratiqué du Ju-Jutsu (style Wa-Jutsu) pendant 10ans, puis une “petite” saison de Kung Fu a Libourne. Ensuite nos 2 parcours se sont séparés puisque Michel a continué sur la voie du Kung Fu et moi j’ai commencé l’apprentissage du Karaté Shotokan pendant 10 bonnes autres années avant de découvrir les boxes Thaï et Anglaise que je pratique toujours.

Michel T :
“Je suis né en 1972 et ai commencé la pratique des arts martiaux par le judo à l’age de 6 ans. Puis je me suis progressivement orienté vers la pratique du ju-jutsu traditionnel (école wa-jutsu).

N’étant pas satisfait du mode d’enseignement à la japonais, trop rigide à mon goût, et étant à la recherche d’une pratique alliant méthodes d’entraînement interne et externe, je rencontre Me Tran Thanh (par hasard) en Octobre 1991.

Je suis alors assidûment à la fois les cours de Kung fu Binh Dinh et de Tai ji Quan Chen et passe mon 1er dan en 1994. C’est Me Tran qui, suite à ses voyages en Chine et ses rencontres avec Me Wang Xuan Jie puis par la suite, Me Li Jian Yu, va en premier m’initier au Yi Quan dès 1993.

En 2000, Ilias Calimintzos me propose de l’accompagner en Chine dans l’école de Me Cui Rui Bin. Attiré par l’idée d’aller « à la source », j’accepte et je fréquente depuis ce « Wuguan » 2 à 3 semaines par an, seul, avec des frères d’école et/ou des élèves.

En 2003, je fonde l’association Cay Dao Binh Dinh en référence aux 2 courants qui guident ma pratique et mon enseignement que sont le Binh Dinh et le Yi quan (« Cay Dao » signifiant « la voie de l’arbre » en vietnamien). Depuis j’enseigne ces 2 disciplines à une quarantaine d’élèves.

MichelTournerie-05En 2012, je deviens disciple de Me Cui Rui. »

  • 5ème Dan – BEES 1
  • Judo et Ju-Jutsu traditionnel (Wa Jutsu) : 11 ans (ceinture noire)
  • Tai ji quan (style Chen) : 9 ans
  • Boxe thai : 1 an
  • Capoeira : 1 an
  • Kung fu Binh Dinh : depuis 1991
  • Yi Quan : depuis 1993
  • Compétitions
  • 3ème à la coupe de France de tui shou (Yi Quan) en 1993
  • 1er à la Coupe de France de Tui shou (Yi quan) en 1996
  • 2ème à la Coupe de France Yi-Quan combat en 1997
  • 3ème aux Championnats de France de Kung-fu en Combat (sanshou) en 2000
  • 3ème à la coupe de France de Tui shou (Yi quan) en 2001
  • 2ème à la Coupe de France combat AMV en 2003 et 2004
  • Vainqueur de nombreuses compétitions régionales en combat et technique en Aquitaine, Midi-Pyrenées et IdF entre 1993 et 2004.

MichelTournerie-02 MichelTournerie-01 MichelTournerie-04

Khun DiDi
Khun DiDi Auteur, photographe et videaste
Khun DiDi, surnom donné en Thailande. Ayant l'opportunité de beaucoup voyager pour mon travail (cameraman / webmaster) et aimant les arts-martiaux, la moto, les sports de glisse, je compte essayer de vous faire partager quelques unes de nos expériences...Passionné de photo, je suis le complice idéal de Sita pour vous faire découvrir de belles choses sur notre petite planète ! 😉

1 Commentaire


    • Pierre
      Répondre Annuler la réponse
    • février 10, 2016

    Chouette article :)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Suivez les nouveautés !

Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

La chaîne YouTube

Image Instagram du jour...

Voir Plus

Derniers articles

Suivez nous sur Facebook