Trail avec une joelette

by Fury, 20 octobre 2015
Notez cet article

Qui a dit impossible !

Ce petit périple restera gravé dans ma mémoire. Et dans chacune de nos mémoires si j’en crois les témoignages qui ont suivi.

Il est venu à lui seul laver de son empreinte bien des négligences humaines, en comblant leurs brèches d’un tressage de liens.

Ce n’est pas rien ! Et c’est Marie notre tisseuse…

Tout a commencé par un lundi ordinaire. Marie se faufile dans mon bureau en quête du récit du week-end et tant qu’à faire le plein de bonbecs. Entre les raids, les trails, les sessions de snowboard, les stages de krav (Krav Maga, systeme de self-defence Israélien NDLR) au bord de la mer ou les treks au milieu de rien, c’est la tradition, je lui raconte mon week-end ou mes vacances.

Il ne m’est jamais venu à l’esprit que toutes ces activités physiques, et dans des milieux parfaitement inaccessibles à un fauteuil roulant, pouvaient la peiner. Et pour cause, Marie est ainsi. Elle ne se peine pas du bonheur des autres. Elle l’enlumine mille fois plutôt…

Si bien que ses propres contraintes ne constituent jamais un tabou. Avec Marie, l’on peut parler de tout. De sa dernière taule à VTT comme de son cœur brisé. En ce lundi ordinaire, elle râlouillait (oui oui, ce terme existe désormais) sur ses exercices de kiné. Mon esprit déjà occupé à imaginer la scène l’a spontanément cadrée au milieu de la nature.

J'ai eu la chance de faire partie de cette belle équipe et de vivre intensément cette aventure extraordinaire. Nous sommes fier d’accueillir ici Fury afin qu'elle nous raconte la genèse de cette belle histoire. Merci à elle de nous avoir accordé un peu de son temps et merci à Marie de nous avoir supporté ! 😉 - Khun Didi
Trail-Joelette-2015 (5)

Marie

Car quoi de mieux que de travailler son renforcement musculaire dans une forêt ou une montagne plutôt qu’une salle pleine de néons ?

Bah non, l’image ne collait pas… Le fauteuil roulant ne passerait pas la première barrière à bétail… A ceci près que Marie est Marie. Et qu’il m’est apparu évident que si, bien sûr qu’on la passe cette barrière à bétail, parce qu’à nous deux, nous pouvons tout accomplir. Notons que le temps que ces réflexions cascadent dans ma cervelle de moineau… Marie avait déjà chipé deux dragibus ! Elle n’est pas du genre à s’endormir.

Ainsi je lui ai proposé de faire un raid avec moi. Et elle a accepté sans la moindre hésitation !

De fil en aiguille, le projet prend forme, malgré mon lot d’exigences.

Je voulais l’emmener dans la montagne, la vraie.

Pas de route, pas de bitume, rien que des sentiers. Et je voulais un vrai défi. Pour que chacune de nous puisse revenir avec le sentiment d’avoir accompli une vraie performance. Parce que c’est bon pour le moral ! Marie était déjà équipée d’une joelette, leur fauteuil spécial tout-terrain. Il nous manquait l’équipe et le tracé. C’est ce dernier qui fut le plus long à repérer. Jusqu’aux hasards de la vie qui parviennent à vous convaincre que les sorcières veillent sur votre projet.

Chaque année se tient un trail magnifique dans la Vallée d’Aspe (la Montan’Aspe). L’équipe de bénévoles est absolument géniale. C’est en m’attardant, par le plus grand des hasards sur leur site internet, que je découvre qu’ils ont ouvert un de leur parcours aux joelettes cette année ! 13 Km de sentier. Pour avoir pratiqué leur terrain et leur esprit de défi, je savais que j’avais trouvé là exactement notre tracé. Ma vallée préférée et de la difficulté, car je connais leurs malicieux sentiers. Et grâce à leur aide, nous avons pu reproduire ce petit périple de 14 km pour 850 m D+, au cœur des forêts, au sommet des montagnes, au milieu des demoiselles vaches.

Une aventure physique, mentale et fondamentalement collective.

Une nouveauté pour moi qui ne pratique le sport jamais autrement qu’en solo. Toute cette aventure a reposé sur Marie et sur l’équipe. Chaque personne a été choisie personnellement. J’en suis encore éminemment touchée en écrivant ces lignes… Chacun a accepté sans la moindre hésitation et s’est investi auprès des autres pour mener à bien le projet.

La veille nous avons monté et testé la joelette, tenté des configurations d’équipe, préparé les timing et la rotation des postes. Le lendemain, cap sur notre petite odyssée… Tel un voyage, ce petit chapitre de notre histoire était tout aussi beau à vivre, qu’à préparer et à choyer encore et encore dans nos cœurs bien des années après…

Marie est une petite flamme, auprès de laquelle j’aime à me réchauffer, et derrière laquelle je pourrais bien avaler tout le déniv’ du monde. (Ne lui dites rien mais j’ai en tête de lui proposer un raid auto dans le désert comme prochaine aventure !)

Trail-Joelette-2015 (6)

La team !! Merci à tous et toutes !! 🙂

Fury
Fury Auteur invité
Les voyages constituent l'un des élans majeurs dans ma vie. Qu'il s'agisse de les rêver, les préparer, les vivre ou les raconter. Entre deux, je tâche de m'occuper sainement en prenant des taules en snow, à VTT, en trail ou en raid, ou des droites en Krav et MMA. Et puis, il n'est guère besoin de toujours s'envoler à l'autre bout du monde pour vivre de belles aventures, qui sait si la forêt d'à côté ne recèle point bien des merveilles pour tout rêveur qui se respecte...

Vous pourriez aimer aussi :

Suivez les nouveautés !

Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

La chaîne YouTube

Image Instagram du jour...

Voir Plus

Derniers articles

Suivez nous sur Facebook