[VIDEO] L’ascension du Kilimandjaro – Tanzanie

by Sita, 9 février 2012
Notez cet article

Présentation du trek:

Appelé par les trekkeurs, le « Kili », il ne présente pas de difficultés techniques mais nécessite néanmoins une très bonne condition physique et un mental affûté. Il se mérite. Il ne faut pas sous-estimer le mal des montagnes et les désagréments associés, qui se manifestent différemment selon les personnes, ce peut être des maux de tête, des vertiges, des nausées, des insomnies, la perte d’appétit. Quoi qu’il en soit, le défi en vaut la chandelle, il suffit de respecter quelques principes de base : ajouter un jour supplémentaire si on le peut (pour avoir un temps d’acclimatation à 4000 m plus long), marcher « Pole pole », c’est-à-dire très doucement, de faire régulièrement de profondes inspirations et expirations, de boire énormément (4 litres par jour), de manger régulièrement durant l’ascension (barres, gâteaux aux céréales, éviter le chocolat qui fond en bas et qui durcit avec le froid de l’altitude) et ne pas lésiner sur l’équipement (confort, poids, et chaleur). Et maintenant, c’est parti « Mon Kili »… »

-Par Sita-

 

Organisation:

L’organisation de cette ascension s’est faite en collaboration avec une agence locale: CORTO SAFARIS. Très bonne agence, organisation sérieuse, pas de mauvaise surprise donc c’était parfait. N’hésitez pas a les contacter par mail (en Français et/ou Anglais) pour tous renseignements, ils répondent assez vite en général.

Le prix va varier en fonction du nombre de personnes dans le groupe (ce sont des groupes privatif, ce qui est mieux à mon sens) et du nombre de jour que vous choisissez pour l’ascension, ainsi que de la voie choisie. Nous étions 4 et nous avons choisi la voie Machamé en 7 jours (un jour de plus pour augmenter nos chance d’acclimatation a la haute altitude) plus une nuit supplémentaire a Arusha le soir de la descente du « Kili ». Pour donner un ordre d’idée, comptez 1800USD/personne sans compter les pourboires a l’équipe (porteurs, cuisto et guide).

Même si c’est censé être plus ou moins réglementé, votre équipe s’attendra a avoir de bons pourboires (et franchement ils le méritent)…Nous étions un peu passé à côté lors de notre organisation et du coup on n’avait pas budgétisé cela, ce qui nous a un peu embêté au moment de leur remettre l’enveloppe. Je ne veux pas ici communiquer ce que nous avons laissé car je ne veux pas influencer mais je conseille de se renseigner via le web ou directement sur le site de Corto Safaris pour connaitre les montants. Pensez à emmener des dollars en petite coupures (5, 10 & 20) pour ce pourboire. C’est plus facile pour eux pour le partage.

Equipements:

Si vous passez par une agence, ils vous fourniront une liste de l’équipement a prévoir. Pour cette expédition, nous avons investi dans des sacs de couchage NORTH FACE « Toundra » et ils ont été parfait (220€ le sac environ).

Le contenu de nos sacs à dos: Le détail en image !

Comment organiser ses sacs et contenu de la pharmacie: Le paquetage de base pour 7 jours.
(Pour le Kili, pensez a prendre un stock plus important de médicaments contre les maux de tête, afin de pouvoir en distribuer aux porteurs qui, eux aussi, ont parfois le Mal Aigu des Montagnes et n’ont rien pour se soulager).

Préparation physique:

Un peu d’endurance, c’est toujours bien mais avoir un bon « cardio » c’est vraiment mieux. Avoir un bon cardio va permettre des temps de récupération beaucoup plus courts entre 2 efforts. Par exemple, vous escaladez une grosse pierre, votre coeur s’emballe aussi sec ( a cause de l’altitude et du manque d’oxygène), si vous avez un bon cardio votre coeur va reprendre un rythme normal rapidement, ce qui va vous permettre d’escalader la pierre suivante sans être dans la « zone rouge ». Au contraire de quelqu’un avec un mauvais cardio, qui lui va être constamment essoufflé, le rythme cardiaque toujours assez élevé et se trouvera donc fragilisé par rapport aux autres symptômes possibles de la haute altitude (maux de tête, nausées etc…).

Je recommande de faire des footings régulier et/ou du vélo mais aussi et surtout du travail fractionné: des accélérations sur de courtes distances, entrecoupées de courtes périodes de récupération dynamique (c’est à dire qu’on ne s’arrête pas complètement). Un bon gainage abdos/lombaire peut aider aussi a éviter ou du moins diminuer le mal au dos du a une position un peu penchée en avant avec un sac à dos.

Enfin ne pas négliger les effets du MAM (Mal Aigu des Montagnes) qui peut aller d’un petit mal de tête jusqu’à un oedeme cérébral… Le magazine TREKMAG a préparé un excellent dossier sur le MAM, je ne peut que vous encourager à le lire attentivement.

Déroulé de l’ascension:

Jour 1 :

Première étape d’environ 5 heures pour 1100 mètres de dénivelée à travers la forêt pluviale jusqu’à Machame Hut (2829 m).

5 heures de marche, de 1800m à 2829m.

TANZANIE2012_AlexAntho-121

Jour 2:

Vers Shira Plateau (3840 m), à travers un paysage très différent : séneçons, rochers et cascades.
5 heures de marche pour une dénivelée de 840 mètres.

Kili_Day2 TANZANIE2012_AlexAntho-142

Jour 3:

Journée d’acclimatation à l’altitude pour se rapprocher de la base du Kibo, jusqu’à Barranco Hut (3980m). Evolution dans le désert d’altitude.
7 heures de marche pour un dénivelé de 100 mètres à l’arrivée après un passage à 4600m.

Kili_Day3 TANZANIE2012_AlexAntho-159

Jour 4 :

En bordure du glacier, nous suivons la base du cône vers l’est jusqu’à Barafu Hut (4600m), dans une zone désertique au pied des glaciers.
3 heures de marche, 3950m à 3963m, avec une bonne heure et demi d’escalade du « mur de Baranco » surnommé par les guides « petit déjeuné ».

Kili_Day4_reel TANZANIE-2012-439

Jour 5 :

Nous poursuivons toujours vers l’Est, au pied des glaciers jusqu’à Barafu Hut (4600m).
5 heures de marche et 650 mètres de dénivelés. La monté est surnommée « dos d’éléphant » car c’est un arrondi et on n’en voit jamais la fin…

Kili_Day5_reel TANZANIE-2012-484

Jour 6:

Le sommet d’Uhuru Peak (5895m). Départ très tôt le matin pour profiter du lever du soleil sur le cratère en franchissant les derniers 1300m de montée pour atteindre enfin, après tous ces efforts, le toit de l’Afrique. Environ 6 heures de marche « polé polé » avant d’atteindre le bord du cratère, à « Stella point », puis encore 30mn pour atteindre le point culminant « Uhuru peak » (qui signifie « liberté » en Swahili).

Kili_Day6_reel TANZANIE-2012-516

Redescente sur Barafu Hut (3h de marche) ou on se reposera 1h puis dans l’après-midi, descente pendant 4h vers Mweka Hut (3100m) après cette fabuleuse mais longue et dure journée (environ 13 heures de marche !!).

Jour 7 :

Retour a Mweka gate (environ 5 heures de marche), ou un repas nous attend, des bières fraîches (un bonheur!) et notre diplôme validé par les rangers du parc.

TANZANIE-2012-585

– Retrouvez toutes les photos de l’ascension ici !!!! –

Reportage sur l'ascension

Sita
Sita Auteur, photographe
Je vis à Bordeaux, mais j’aime le voyage. Parce que c’est synonyme de dépaysement, de rencontres, de découvertes et d’échanges. Partir c’est aussi accepter de se bousculer, d’être surpris et ensuite de faire partager. Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont une fenêtre d’échange et d’ouverture sur le monde qui permettent de transmettre nos émotions, sensations, notre vécu, notre ressenti à notre entourage, aux amis étrangers, expatriés, aux personnes rencontrées lors de nos pérégrinations et à tous les internautes inconnus qui voyagent sur et à travers la toile. L’envie de collaborer à Aventure-Voyage est née, tout d’abord, de ma rencontre décisive avec Khun DiDi, ensuite c’est le plaisir d’écrire, de revivre et de prolonger nos voyages. C’est le « prétexte » que je me suis donné pour interviewer les gens et raconter de l’humain.

Vous pourriez aimer aussi :

Suivez les nouveautés !

Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

La chaîne YouTube

Image Instagram du jour...

Voir Plus

Derniers articles

Suivez nous sur Facebook