[VIDEO] Raid moto au LAOS

by Khun DiDi, 15 janvier 2009
Notez cet article

CARTE DÉTAILLÉ DU LAOS

But du raid moto

laos1Parcourir une grande partie du Laos par les pistes en décembre 2008. Départ de France pour Bangkok, puis trajet Bangkok vers Luan Prabang. Récupération des motos et début du périple.

Nous louons les motos chez GREENDISCOVERY. Les motos sont des HONDA 250 XR « BAJA », capacité 14L pour 119Kg, préparées pour la piste.

Climat du Laos:

La saison des pluies (mousson) commence en avril et se termine en octobre. Les pluies sont plus importantes dans le sud du Laos que dans le nord. Mois les plus chauds au Laos (30° à 35°) : avril, mai et octobre. La saison sèche (novembre à février) est agréable avec des températures relativement douces. En altitude, les températures sont plus fraîches voire froides entre décembre et janvier.

Durée du trip:

15 jours au Laos, 4 semaines en tout.

L’indispensable:

Permis moto international – Obtenir l’imprimé de demande (préfecture de la Gironde).
Des photos d’identité de type « passeport » pour les visas aux frontieres.
Des Travellers AMEX en US$, des billets EN BON ETAT US$.
Un telephone mobile déverouillé pour accepter les cartes locale.
Un telephone satellite serait un plus en cas d’urgence, le reseau GSM ne couvrant pas la majeure partie des pistes que nous avons prise…


Raid moto au LAOS – 1ere partie

Etape 0 – LUAN PRABANG

Nous passons 2 nuits a luan prabang. Récuperation des moto le jour de notre arrivée, et départ le sur-lendemain.

Luang Prabang est une ville du Laos, capitale royale formelle du Lan Xang (royaume du million d’éléphant) du XIVe siècle jusqu’à 1946. La capitale effective fut Vientiane à partir de 1563, puis après la séparation du royaume de Luang Prabang et du royaume de Vientiane, le titre de capitale du Lan Xang fut disputé entre les deux villes.Luang Prabang est l’une des plus jolies villes d’Asie, des plus préservées aussi grâce à la présence de la Maison du Patrimoine qui veille à la sauvegarde de la vieille ville.

Aujourd’hui, Luang Prabang est incontestablement un des très hauts symboles du bouddhisme en Asie et jouit manifestement d’une grande aura auprès d’une population encore très fervente et très pratiquante. Avec ses dizaines de temples d’or qui occupent près d’un tiers de la superficie totale de la ville, Luang Prabang continue d’être le siège de nombreuses manifestations religieuses laotiennes toujours en cours aujourd’hui ; les moines vêtus de la simple toge jaune-orange se comptent par milliers (sur un nombre d’habitants estimé à 40 000 âmes), ce qui renforce indéniablement son caractère singulièrement mystique.

  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etape 1 – Vieng Thong

A 260km environ de Luang Prabang a travers de beaux paysages montagneux, nous faisons notre premiere étape de piste, ca nous semble facile sauf que nous mettons plus de temps que prevu et nous arrivons de nuit. Nous comprenons ainsi qu’il va nous falloir partir plus tot le matin pour ne plus rouler de nuit, trop dangereux et nos telephones sont hors reseau, en cas d’urgence.

La région est peuplée par l’ethnie Hmong et les peuples des basses terres. Nous passons une nuit a Vieng Thong, Il fait froid donc nous achetons nos premieres vestes a un marché sur place. Présence de tigres dans les forets montagneuse du nord et de l’est.

 

Etape 2 – Xam Neua

Etape de piste assez facile mais le gros pb a été la navigation. En effet nous avions 2 cartes du Laos mais incompletes!! Donc nous nous tronpons de pistes plusieur fois et perdons pas mal de temps. Les Laotiens ne parlans pas Anglais mais comprenans le Thai, j’arrive un peu a me faire comprendre et nous finissons par trouver la bonne piste.

Nous arrivons tard et dans le froid, encore une fois. Nous avons meme l’impression d’etre en chine, vu l’architecture « communiste » de cette ville!! Nous finissons par acheter d’autres vestes au marché tellement nous avons froid, avant de partir le lendemain vers Viang Xay.

 

Etape 3 – Viengxay

Nous passons 2 nuits a Viengxai. Visite des grottes ayant hébergé le phatet lao pendant la guerre secrete menée par les USA (bombardements intensif jusqu’en 1975). Le coin est magnifique, les gens adorable et c’est le berceau du communisme au Laos, visiter ces immenses cavernes aménagées pour survivre aux bombes US est vraiment une experience enrichissante. Impressionnant aussi de voir des bombes US desamorcées servant de piliers de clotures, barques, decorations un peu partout dans les villages…

Etape 4 – Plaine des jarres (Phonsavan)

(220km environ de piste. On passera 2 nuits sur place. le jour de l’arrivée en moto. Jour 2: visite de la plaine. jour 3: depart vers l’etape suivante.)

Les principaux champs de jarres sont situés sur le plateau autour de l’ancienne ville de Xieng Khuang, aujourd’hui Phonsavan. Ce plateau a une altitude moyenne de 1 200 mètres; c’est là que se rencontrent les principales concentrations de jarres. Ce secteur a, durant les opérations de la guerre du Viêt Nam et la lutte contre les forces du Pathet Lao, été copieusement bombardé par l’aviation américaine. De nombreuses bombes non-désamorcées sont encore présentes, ce qui rend très dangereuse l’étude et la visite des zones à jarres : à l’heure actuelle, seules trois zones (site 1, 2, 3) sont ouvertes à la visite.

La communauté scientifique ne peut encore donner que des explications conjoncturelles quant à la datation de ces jarres de pierre, sur une période allant de 500 av .J.-C. à 800 ap .J.-C. ; et plusieurs théories co-existent au sujet de leur destination : urnes funéraires, stockage de nourriture ou d’eau, cuves à fermentation pour la production d’alcool… Le mystère entoure encore cette civilisation encore inconnue, et le peuple qui réalisa et utilisa ces jarres.

Légendes locales
La présence de ces énigmatiques jarres a engendré dans la population locale et au cours des siècles, de nombreuses légendes. Les plus répandues font état d’un peuple de géants qui auraient habité la région en des temps immémoriaux. D’autres parlent d’un ancien roi, Khun Cheung, qui, à l’issue d’une longue et terrible bataille, ordonna la confection des jarres pour faire fermenter et contenir un énorme volume d’alcool de riz, destiné à fêter sa victoire.


Raid moto au LAOS – 2eme partie

Etape 5 – Paksan

Piste difficile avec beaucoup de guets, donc certains assez gros. Obligé d’aller reconnaitre le chemin a pied dans la riviere avant d’y engager les motos. Le risque etant de coucher la moto dans l’eau et de la noyer completement. Pas facile quand le fond des rivieres est plein de grosses pierres qui desiquilibrent les motos…On commence a sentir que les pistes faites jusqu’ici etaient « faciles », la ca devient technique, fatiguant et stressant…bref, le kif total!!

Sans oublier un passage de piste de 150m ou il y avait de la boue jusqu’aux genous..Impossible de passer sur les motos donc nous les avons passées a 2, en marchant dans la boue et une par une!!

La on se dit « on a tout vu, peux rien nous arriver de plus sur cette piste »!…Et bien si! un peu plus tard on se retrouve a nouveau bloqué car la piste est…en construction!!!! On demande a un local si on doit attendre longtemps, il nous fait comprendre que personne ne sait!! Impossible de faire demi-tour, on est obligé d’avancer si on ne veut pas etre surpris par la nuit…Petit coup de stress donc mais 20mn plus tard les ouvriers nous font un passage pour continuer notre route..Ouf!!

Etape 6 – Sepon

seponGrosse etape de bitume, ca nous change! Et gros « mal de cul » a l’arrivée!!.

Etape 7 – Saravan (enfin on essaiera)

Nous partons donc pour une etape de 200km par la piste. Nous commencons par nous tromper de piste et nous retrouvons bloqué par un fleuve! Apres avoir vainement essayé de trouver un pont, un local nous guide et nous emmene a un pont en bambous…Nous passons a tour de role, ca bouge, ca craque mais ca tient!!!

Apres ce pont, nous nous trouvons involontairement sur la fameuse piste Ho Chi Minh, piste tres technique, tres pierreuse avec beaucoup de petit guets « en V », nous avancons trés lentement, nous ne somme meme pas sur d’aller dans la bonne direction…Pas le choix, nous continuons en esperant pouvoir trouver un lieu ou dormir vers 17h, pour ne pas etre pris par la nuit sur cette piste defoncée..

Finalement et par chance nous trouvons ou dormir a Taoy. Nous apprenons que nous n’avons fait que 100km environ en 9h!!! heureux de ne pas avoir a passer la nuit en jungle, nous decidons de feter ca avec le cognac emmené par Anthony…

« Les Laos Loum (peuplades d’origines lao et thaï) sont minoritaires face aux peuplades de langues môn-khmer ou Lao Theung, vivant dans un habitat traditionnel en bois. Certaines des ces tribus migrent périodiquement de cette province aux montagnes du Nord du Viêt Nam. »

Etape 8 – Saravan ( la 2eme partie de la piste)

Donc nous repartons pour Saravan, toujours sur la piste Ho Chi Minh. Toujours aussi dur mais cette fois on est sur de la route, ca aide pas mal pour le moral! En cours de route Anthony casse son cable d’embrayage au niveau du moteur. On arrive a réparer en 15mn avec 2 dominos electrique et du fil de fer. La reparation tiendra jusqu au bout!

Enfin nous arrivons a Saravan, avec donc un jour de retard sur notre « planning »…


Raid moto au LAOS – 3eme partie

Etape 9 – Pakse

Afin de ratraper notre retard, on decide de ce rendre directement a Pakse, par la route. Ceci nous permettra d’avoir un peu plus de temps pour visiter l’extreme sud du Laos, les 4000 iles du Mekong et Champasak.

Etape 10 – Khong Island

Pistes et passages a guet^^…. On prend un ferry local pour ce trouver sur la plus grande ile sur le Mekong (9km sur 11km)… 2 nuits sur place. Le lendemain de notre arrivée nous partons toute la journée en bateau pour visiter les iles et les chutes d’eau.

« Camp de base pour aller voir les plus grande chutes d’eau d’Asie du sud est, les chutes de Khone (aussi appelées aussi Khone Phapheng) forment un ensemble impressionnant et probablement les plus belles chutes d’eau de toute l’Asie du Sud -Est. Son ensemble de forme une étendue de 13 km de large, en faisant ainsi les chutes les plus larges du monde. L’une des rivières les plus connue est Pa Kha où les dauphins de l’eau douce vivent.« 

Etape 11 – Champasak

150 km pour cette derniere etape, par la route, en remontant un peu vers le nord….Une nuit a Champasak puis retourd vers Pakse….

Visite du Wat Phu

Etape 12 – Pakse

Retour vers Pakse par la piste. Notre derniere piste du periple. Piste trés facile et tres large (apres la piste Ho Chi Minh, tout nous parait facile). 2 nuits a Pakse. Le soir de l’arrivée organisation du retour vers la Thailande. On rend les motos le soir et le lendemain, voyage vers la Thailande!

Notre sponsor lors de ce trip de fou…

CARTE DÉTAILLÉ DU LAOS

Khun DiDi
Khun DiDi Auteur, photographe et videaste
Khun DiDi, surnom donné en Thailande. Ayant l'opportunité de beaucoup voyager pour mon travail (cameraman / webmaster) et aimant les arts-martiaux, la moto, les sports de glisse, je compte essayer de vous faire partager quelques unes de nos expériences...Passionné de photo, je suis le complice idéal de Sita pour vous faire découvrir de belles choses sur notre petite planète ! 😉

Vous pourriez aimer aussi :

Suivez les nouveautés !

Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

La chaîne YouTube

Image Instagram du jour...

Voir Plus

Derniers articles

Suivez nous sur Facebook