FRANCE

Découverte d’une terre chargée d’histoire, loin des sentiers battus, direction le sud de la Charente Maritime

Pas besoin de partir au bout du monde, pour être dépaysé. La France fourmille d’endroits charmants qui méritent le détour et qu’on s’y arrête.

Nous nous sommes offert une petite virée à deux pas de notre domicile, en faisant le choix d’endroits différents, inhabituels.

Hélène Lagardère, journaliste à Sud Ouest, particulièrement douée pour dégotter des lieux insolites, nous a judicieusement conseillés et gentiment prêtés ses textes. Ainsi, ses délicieuses descriptions émailleront notre propos et sera notre consultante pour l’occasion.

Hélène Lagardere

Hélène Lagardere

[alert type= »success » main_text= »Les adresses d’Hélène » second_text= »

Le thalassa, à l’Amélie, rue du 8mai 1945, au bout de la plage, situation très au calme et par beau temps, une terrasse s’étire devant les dunes (05 56 09 20 08).
Le grill océan, 2 esplanade des Girondins, toujours efficace en front de mer, bon et abordable (05 56 09 89 64).
Le dessert obligatoire chez Judici, 15 rue de la plage, pour les plus gourmand(e)s.
Le Balizié, 1 rue de la plage, pour ses moules à toutes les sauces, en front de mer, de bonne qualité.

Au verdon:
le Bistrot du port
, le port (05 56 09 32 87) » show_close= »false »]

Jour 1

Départ de Bordeaux dans la matinée, direction le Médoc, le but étant de déjeuner à la pointe. Deux possibilités s’offrent à nous, soit nous faisons étape à Soulac soit on peut pousser jusqu’au Verdon sur le port de plaisance, on mange en terrasse au bout du monde devant les bateaux…

Après cette étape gastronomique, on se dirige vers la pointe de Grave au Verdon pour prendre le bac  pour vingt minutes de traversée, sur un bateau très confortable. Pour plus d’informations : http://transgironde.gironde.fr/presentation/?rub_code=8&thm_id=37&gpl_id=

Arrivée à Royan, découverte des villages côtiers, estuairiens, qui plus est. Saint-Georges de Didonne, Talmont, Meschers, Mortagne sur Gironde.

A côté de Royan, la pointe de Suzac, très jolie balade et superbe vue. Meshers et ses grottes troglodytes.

Talmont est son église sur son promontoire rocheux qui domine la mer.

Avant Mortagne, le château de Beaulon (http://www.chateau-de-beaulon.com) : un endroit magique avec un parc sublime et des sources bleues (grâce à une algue) et une découverte d’une des meilleures propriétés de pineau.

Repos bien mérité, dans un endroit cosy et cocon : la maison du Meunier à Mortagne sur Gironde.

C’est un couple de hollandais, et leurs trois enfants, qui vous ouvrent la porte de leur maison. Elle en impose, au premier abord, elle est grande, haute et cubique, mais dès que vous franchissez la porte, Ariane et Coen vous accueillent très chaleureusement, avec un sourire généreux. Vous avez l’impression de rentrer dans une maison de famille, boiseries au mur, une multitude de petits objets, beaucoup de vieux jouets, (les propriétaires ont la passion de la brocante, surtout Coen), au bas de l’escalier, une vieille moto, dans un salon, un vieux billard, dans la bibliothèque, un piano, et une particularité, deux cheminées au rez-de-chaussée, dont le conduit a été détourné sur le côté pour permettre d’installer une fenêtre au-dessus de l’âtre.

On s’y sent bien, de suite. Les chambres sont joliment décorées, sobres avec un petit côté rétro. Ils mettent cinq chambres à disposition, des appartements dans l’ancienne maison du meunier et depuis peu des gîtes aménagés dans les anciens silos. Ils accueillent leurs hôtes pour l’apéritif dans une grande salle où trônent pas moins de 34 flippers. Le petit déjeuner est varié, copieux, un vrai repas. A la belle saison, Ariane se met aux fourneaux, pour vous faire griller par exemple un magnifique bar. Le mieux c’est encore d’y aller.

Chambres d’Hôtes La Maison du Meunier

Chez Ariane et Coen ter Kuile-van Tuyll
36, Quai de l’Estuaire
17120 Mortagne sur Gironde
Tél. : 00 33 (0)5 46 97 75 10
http://www.maisondumeunier.com/

[teamblock member= »82″]

Escapade en Charente Maritime, jour 1
4 (80%) 1 vote