L’impériale Marrakech – Maroc

by Sita, 7 octobre 2012
L’impériale Marrakech – Maroc
4 (80%) 1 vote

L’impériale Marrakech, la rouge.

Maroc-Marrakech (1)Au début, Marrakech n’était qu’un modeste comptoir commercial, idéalement situé entre le désert, les montagnes et la mer. C’est au sultan Youssef ben Tachfine que l’on doit sa naissance en 1062. Il choisit ce site bien protégé pour y installer son camp qu’il entoure de remparts. Pour pallier la pénurie d’eau, il fait creuser des puits, fait planter des palmiers qu’il arrose grâce à un ingénieux système d’irrigation, les Rhettaras, des conduites souterraines. Marrakech devient rapidement l’un des principaux centres culturels et artistiques du monde islamique.

La ville connaît son apogée sous le règne d’Ali, son fils. À l’abri de ses remparts, les artisans venus d’Espagne y bâtirent les premières constructions de style andalou. Dès lors, à la faveur de ses « envahisseurs » successifs, elle oscillera entre splendeur et déclin, destruction et reconstruction, demeurant toutefois une résidence appréciée des souverains, comme Sidi Mohammed Ben Abdallah qui consacra une partie de sa fortune à la restauration.

A la fin du 19ème siècle, le sultan Moulay Hassan y est couronné et s’y installe. Sous son règne et celui de son fils, de beaux palais verront le jour comme Dar el Beïda, Dar Si Saïd ou la merveilleuse demeure de la Bahia. Suivront alors la période du protectorat français et la construction de la ville nouvelle, Guéliz, jusqu’à l’indépendance du pays en 1955. Depuis, la ville puise sa prospérité et son renouveau dans le développement du tourisme.

Se loger dans des Riad : c’est l’évasion assurée

Pour bien s’imprégner et découvrir la ville de la meilleure façon qu’il soit, le mieux est de loger dans la Médina. Nous avons séjourné dans trois lieux différents au Riad Dar Noël (1), proche du musée de Marrakech, à deux pas du souk et de la medersa Ben Youssef. C’est un endroit très calme et chaleureux, nous avions une chambre qui donnait sur le toit terrasse.

Ensuite, nous avons testé le Riad Omar (2) à une centaine de mètres de la place DJemaa El Fna, idéalement situé, il possède un restaurant sur les toits très fréquenté, certains soirs, il peut s’avérer bruyant.

Personnellement, nous n’avons pas été confrontés au problème, il est décoré de façon traditionnelle, et fait partie des lieux « pur jus ».

Et pour finir, le Riad Amra (3), le plus chic des trois, une belle petite piscine vous accueille à votre arrivée dans le patio intérieur. Récemment rénové, il est très joliment décoré, le personnel est absolument charmant, et on y mange vraiment très bien, les plats sont concoctés à la demande, selon vos envies et le marché est fait en fonction. Il offre aussi deux salons extérieurs sur les toits, où des canapés moelleux vous attendent. Il est un peu plus excentré, car situé près du Palais Dar El Bacha, mais présente l’avantage d’être dans un quartier populaire, au milieu des Marrakchis, un peu moins touristique. Ce lieu est un véritable cocon.

Si vous faites le choix de loger à l’extérieur de Marrakech, on vous recommande le Dar Kantzaro (4), situé à une dizaine de kilomètres de Marrakech, c’est une maison d’hôtes assez haut de gamme. Grande villa dans un grand jardin planté de magnifiques oliviers et bougainvilliers, c’est un superbe lieu de villégiature. Sauna, hammam, piscine vous permettrons de vous relaxer après votre shopping dans les souks, une cuisinière vous concoctera des plats marocains ou autres à votre convenance. Possibilité de louer la villa en entier pour des vacances entre amis ou en famille. Faire des emplettes, se perdre dans les souks.

Vos valises ou sacs à dos sont posés, vous pouvez maintenant profiter pleinement de Marrakech. Soyez chaussé confortablement, car vous allez arpenter la ville de long en large et en travers, vous perdre dans les ruelles des souks.Il en existe plusieurs, chacun ayant ses spécialités artisanales (teinturiers, ferronniers, instruments de musique, babouches, cuir,…). Vous pourrez voir les artisans au travail. Il vous faudra négocier, ça fait partie du jeu et de la culture. On commence par demander le prix, puis la discussion s’engage en le faisant baisser de moitié, prenez votre temps.

Une règle importante à respecter, on ne marchande que si on a vraiment l’intention d’acheter. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette pratique, vous pouvez acheter dans des magasins, dits d’Etat, où les prix sont affichés et sont fixes, pas de mauvaises surprises. On peut citer les Etablissements Bouchaïd (4), c’est un centre artisanal à côté des tombeaux saadiens, c’est un grand supermarché, sans charme, mais très bien achalandé.

Les lieux incontournables à visiter

KoutoubiaOn peut commencer par le minaret de la Koutoubia, on peut en faire le tour et flâner à son pied dans ses jardins fleuris et arborés (orangers, citronniers).

Remonter vers la place DJemaa El Fna, qui change de visage tout au long de la journée, elle est au maximum de son animation le soir avec tous les marchands qui déballent leurs étals alimentaires. Les charmeurs de serpents et les musiciens assurent le spectacle. C’est un lieu très fréquenté, c’est le centre touristique. Plusieurs bars et restaurants ceinturent la place et offrent des terrasses panoramiques, qui permettent de prendre de la hauteur et de devenir un observateur privilégié de l’animation de la place.

Si on plonge dans le souk vers le nord, on peut rejoindre la Medersa Ali Ben Youssef (5), ancienne école coranique, absolument magnifique. Vous pourrez découvrir ses 130 petites chambres disposées autour d’une cour, dont les arcades de style hispano-mauresque sont ornées de splendides zelliges (carreaux émaillés) à cinq couleurs. Dans le couloir d’entrée, on peut admirer les coupoles en bois de cèdre richement sculpté en moucharabieh (grille en bois ouvragée).

Tout près, se visite le musée de Marrakech (6), palais restauré avec goût par la Fondation Omar Benjelloun, c’est un havre de paix et de sérénité.

Les arcades du patio intérieur sont occupées par des galeries d’art traditionnel, qui accueillent des expositions temporaires. Ne pas manquer le hammam d’origine, composé de plusieurs salles. On peut prendre un verre sur la petite terrasse qu’offre le lieu, c’est tout à fait charmant.

les-tombeaux-saadiensSur le chemin des Etablissements Bouchaïb, se trouvent les tombeaux saadiens (7). Lieu incroyable, à l’image de son ancien propriétaire, le sultan saadien du XVIème siècle Ahmed el-Mansour el-Dahbi, surnommé « le Victorieux », en raison de ses succès militaires et le « Doré » pour les richesses qu’il tirait du commerce du sucre.

Il possédait une nombreuse famille et tenait à ce que ses innombrables femmes, enfants, proches et serviteurs l’entourent même dans la mort d’où la présence de plus de 170 tombes dans son mausolée.

A la sortie, vous pourrez vous restaurer au Nid’Cigogne (8), un restaurant de cuisine traditionnelle marocaine, qui doit son nom aux cigognes qui nichent dans leur énorme nid et qui font le spectacle en faisant claquer leur bec.

le-jardin-MajorelleDans le quartier de Guéliz, le jardin Majorelle (7) dévoile ses charmes, véritable écrin de verdure posé dans la ville nouvelle, c’est un vrai havre de paix, où l’on déambule parmi les innombrables cactus. Il fut créé dans les années 20 par le peintre Jacques Majorelle. Il fit planter des centaines d’essences rares et exotiques et édifier une villa Art déco accueillant ses ateliers et sa résidence privée. Il disait du lieu : « Ce jardin est une tâche terrible, à laquelle je me donne tout entier. Il me prendra mes dernières années et je tomberai épuisé, sous ses branches après lui avoir donné tout mon amour ». En 1980, Yves Saint-Laurent et son ami et associé Pierre Bergé rachetèrent le jardin et la villa, qui abrite le musée d’Art islamique.

L’ensemble est peint d’un bleu profond qui porte le nom du peintre, bleu Majorelle. Il est donc par définition unique et ne fut pas du goût de tout le monde à l’époque.

Pour déjeuner et diner dans le quartier, nous vous conseillons la pizzéria Le Catanzaro (8), on y mange très bien, un large choix à des prix attractifs, service efficace et rapide. Beaucoup de Marrakchis qui travaillent dans le quartier viennent y faire leur pause déjeuner.

  • (1)    Riad Dar Noël : Hart Essora Derb El Baroud Médina, Médina, 40000 Marrakech
  • (2)    Riad Omar: 22, rue Bab Agnaou – Medina, Marrakech 40008.
  • (3)    Riad Amra: 211, arset Aouzat – Bab Doukkala – Médina – Marrakech –
  • Tél. 00212 5 24 38 40 14
  • (4)    Dar Kantzaro : http://www.darkantzaro.com/
  • Route de Fes, Km 10, CP 40 000 Marrakech. Tél +212 (0)524 32 89 12,
  • Mob : +212 (0) 678 55 65 75, Email : contact@darkantzaro.com
  • (5)    Etablissements Bouchaïb : 7 rue de la Kasbah MARRAKECH
  • (6)    Medersa Ali Ben Youssef :  Place Ben Youssef Marrakech Medina
  • Tél : +212 44 39 09 11
  • (7)    Tombeaux saadiens : Médina, Rue de la Kasbah. 40000 Marrakech
  • (8)    Jardin Majorelle : http://www.jardinmajorelle.com/
  • Rue Yves Saint Laurent Marrakech, Maroc
  • (9)    Le Catanzaro : Rue Tarik Ben Zayad 11, Guéliz, Marrakech.
  • +212 (0) 24 43 37 37

Sita
Sita Auteur, photographe
Je vis à Bordeaux, mais j’aime le voyage. Parce que c’est synonyme de dépaysement, de rencontres, de découvertes et d’échanges. Partir c’est aussi accepter de se bousculer, d’être surpris et ensuite de faire partager. Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont une fenêtre d’échange et d’ouverture sur le monde qui permettent de transmettre nos émotions, sensations, notre vécu, notre ressenti à notre entourage, aux amis étrangers, expatriés, aux personnes rencontrées lors de nos pérégrinations et à tous les internautes inconnus qui voyagent sur et à travers la toile. L’envie de collaborer à Aventure-Voyage est née, tout d’abord, de ma rencontre décisive avec Khun DiDi, ensuite c’est le plaisir d’écrire, de revivre et de prolonger nos voyages. C’est le « prétexte » que je me suis donné pour interviewer les gens et raconter de l’humain.

Vous pourriez aimer aussi :

Pas de commentaires


    Laisser une réponse

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    *

    Suivez les nouveautés !

    Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

    La chaîne YouTube

    Image Instagram du jour...

    Voir Plus

    Derniers articles

    Suivez nous sur Facebook