SPORTS

La boxe Thaïlandaise (boxe Thaï)

L’origine de la boxe thaïlandaise, est assez incertaine, les différentes invasions Birmanes ayant détruit en grande partie les archives de ce pays. Une chose est sûre, le Muay Thai (boxe Thaï) fut d’abord une technique militaire de combat rapproché qu’utilisaient les rois pour régler leurs différents.

A la fin du XVIe siècle, le roi Naresuan Le Grand, réputé très bon boxeur, rendit obligatoire la pratique du Muay Thai obligea ses soldats à s’entraîner dans cette discipline.

En 1774, Nai Khanom Tom était célèbre pour ses prouesses lors de batailles contre les armées Birmanes. Il fut capturé par les Birmans lors du pillage de l’ancienne capitale de la Thaïlande, Ayutthaya. Alors qu’il était prisonnier, Nai Khanom Tom participa à un tournoi organisé par les soldats Birman. Il combattit et vaincu une dizaine des meilleurs guerriers Birmans. Le roi Mangra de Birmanie, fut le premier à applaudir le vainqueur du tournoi auquel il venait d’assister. Il rendit à Nai Khanom Tom sa liberté et celui-ci rejoignit Ayutthaya où il fut accueilli en héros.

Durant la même période, le roi Pra Chao Seua, surnommé le « Roi Tigre », promu le Muay Thai au rang de sport National. On dit même qu’étant jeune, il participait incognito à des combats. C’est ainsi que l’art martial des rois devint un sport très populaire. Le peuple avide d’action afflua dans les camps d’entraînement qui se multiplièrent et les premiers paris furent organisés. Cette évolution progressive vers le sport toucha surtout la pratique (délimitation d’une aire de combat, usage de « bandes » de crin de cheval pour les mains et les avant-bras, coquille) mais peu les techniques de combat elles-mêmes. Le Muay Thai fit partie de l’éducation des jeunes jusqu’en 1920 mais la fréquence des blessures contraint les autorités à l’interdire. Il réapparut en 1930 en adoptant les principes de la boxe anglaise : ring, gants, catégories de poids… Le développement du tourisme en Thaïlande le fit découvrir aux Occidentaux.

Venum Elite Protège Tibias

Cuir premium Skintex. Mousse multi-densités avec zones renforcées (tibias et cou du pied) pour une meilleure absorption du choc. Attache par velcro pour un ajustement sûr et précis. Design anatomique offrant plus de mobilité. Fait à la main en Thaïlande.

FLUORY Short Muay Thai

FLUORY Short Muay Thai,Haute Qualité Short Boxe Thaï Short MMA Kick Boxing pour Femme Homme Enfant Compétition D'entraînement de Combat

Venum Impact Gants de Boxe

Cuir Skintex aspect daim// empiècements effet carbone Mousse triple densité Pouce attaché pour une meilleure protection contre les blessures Large fermeture par velcro pour un maintien et un ajustement précis Logo 3D embossé

METAL BOXE – Bande d’entrainement Mixte

Bande coton de protection avec passant pour le pouce et fermeture par velcro. Lavable en machine. Assure une protection optimale grâce à sa grande longueur. Permet également de parfaitement bloquer le poignet.

Le Muay Boran ou « boxe ancienne »

’’Muay-boran’’ est le nom donné à la pratique traditionnelle de boxe thaïlandaise. Cette appellation générique ne désigne pas un style particulier de boxe (Muay). « Muay » veut dire « boxe » et « Boran » veut dire « ancienne ». Habituellement, le Muay-boran se pratique sans l’utilisation de gants (modernes) de boxe européenne. Il se compose de différents styles souples et durs de combat traditionnels thaïlandais.

Parmi les styles les plus connus, on trouve :

  • le muay-chaiya (style du Sud), ce style du XIXe siècle ou muay giow, met l’accent sur la vivacité d’esprit afin de trouver des stratégies efficaces. La posture est anguleuse, la défense est privilégiée et les techniques de coudes et genoux sont particulièrement marquées. On utilise des techniques issues des animaux (tigre…).
  • le muay-korat (Est et Nord-est), privilégie un travail en force, telles les techniques de buffle
  • le muay-lopburi (région centrale), l’accent est mis sur une gestuelle intelligente (travail sur les variations de trajectoire et les feintes d’arme)
  • le muay-thasao (Nord), les techniques consistent à prendre de vitesse l’opposant
  • et les styles thématiques tels les techniques du singe blanc hanuman.

Une expression résume les principaux styles du muay-boran :

« Le poing puissant du Korat, l’esprit du Lopburi, la posture du Chaiya et la vitesse du Thasao ».

Ces pratiques non compétitives sont regroupées en Thaïlande sous le vocable mae mai muay thaï.

Cette vidéo est de faible qualité mais elle contient des extraits de combats datant d’avant l’avènement de la boxe Thaï de compétition, ce qui est assez rare.

Le Muay Boran de nos jours

Depuis la sortie du film “Ong-Bak” avec Tony Jaa, le Muay Boran a connu un veritable essor en Thailande comme en Occident.
Quelles differences entre le Muay Boran et le Muay Thai? Tout simplement, le Muay Thai est la forme sportive (competition) et le Muay Boran, la forme traditionnelle (a l’epoque pour faire la guerre). Beaucoup de coups sont les mêmes, sauf pour les coups dans la colonne vertébrale. N’oubliez pas que le Muay Boran est fait pour tuer (comme beaucoup d’autres Arts Martiaux à l’origine) alors que dans le Muaythaï, il y a une construction de combat. Il y a un paradoxe puisque les deux disciplines sont les mêmes, mais pratiquées de façons différentes. Par exemple, le déplacement n’est pas le même : en Muay Boran nous avons les appuis posés alors qu’en Muaythaï nous devons être véloce, en mouvement. Le coeur est moins sollicité en Muay Boran car il n’y a pas d’enchaînements, puisqu’on vise le point pour « détruire » l’adversaire. Au niveau des coups, il y a des projections, des clés de bras, des coups dans la colonne vertébrale. Et, il y a des « katas » qui sont l’essence de la discipline.

Et la boxe Thaï?

Pratiquée sous sa forme sportive sur tous les continents, elle tente de s’organiser au niveau mondial afin de devenir une discipline olympique. Toujours pratiquée a un très haut niveau en Thaïlande, une nouvelle forme sans combat est apparue, le « Muay Thai fitness », signe de l’évolution de la société Thaïlandaise et de l’attrait des occidentaux vers de nouvelles formes de fitness. Cette forme sans combat mais pas forcément plus soft se retrouve chez nous sous plusieurs appellations comme « cardio-boxe », « boxing-fit » etc…

Muay Thai : La boxe thaïlandaise authentique

Nouvelle édition plus compacte de ce beau livre consacré au Muay Thai, la célèbre boxe thaïlandaise, à mettre dans votre sac de sport comme à la hauteur des exigences intellectuelles de votre bibliothèque. Abondamment et somptueusement illustré.