Le BELEM, vu par ses équipiers…

by Sita, 8 octobre 2013
Le BELEM, vu par ses équipiers…
4 (80%) 1 vote

Les stagiaires du Belem, ce sont eux qui en parlent le mieux

Stage n° 25 du 22 septembre au 29 septembre 2013 entre Barcelone et Toulon, lors de la 1ère étape de la Tall Ships Regatta.

Le Belem, c’est un équipage de 16 personnes mais c’est aussi 48 stagiaires, de tous horizons, voileux  expérimentés, vieux loups de mer, ou novices, seul(e)s, en couple, en famille ou entre ami(e)s. Chacun vient avec sa personnalité propre, sa perception toute personnelle mais avec un point commun : l’amour, qui peut se muer en passion, pour le Belem. Plusieurs ont joué le jeu et ont pris, à leur tour, la plume pour immortaliser par les mots leur expérience sur ce bateau d’exception. Nous vous laissons savourer leur très belle prose. Nous les remercions d’avoir accepté de nous livrer une partie d’eux-même. Moments d’émotion.

LE BELEMVirginie : « Des tee-shirts noirs et des nuits blanches, un ciel plein de bleu et des bleus plein les jambes, des banettes qui respirent (fort) et des bras qui transpirent, on se la pète sur la dunette et on se marre sur le gaillard ! Qu’il est beau ce Belem, avec ses bois cirés et ses marins burinés ! Avec ses cuivres polis et ses marins… heu… polis aussi. Qu’il sent bon ce Belem, surtout à l’heure des repas sur lesquels on se jette avec plaisir, sauçant jusqu’à la dernière goutte de crème au fond de notre assiette incassable. Qu’il sent bon le beurre breton aux cristaux de sel de Méditerranée…Qu’il est vivant, ce Belem, avec tous ses stagiaires cosmopolites et extra-terrestres arrivés là par amour ou par hasard, grimpant avec les beaux marins burinés (déjà cités), en haut des mâts, brassant des kilomètres de bout, nourrissant même les poissons sans compter et sans retenue ; changeant de couleur quand la mer change de musique. Attention, messieurs, mesdames, attention ! Le Belem est une drogue dure, une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. I LOVE BELEM FOR EVER ».

Régis : « J’ai passé 30 jours à bord du Belem, découvrant Malte, Barcelone, Monaco et vivant au rythme du navire par temps calme ou par mer forte. C’est une expérience rare que de vivre sur un vieux voilier construit il y a plus de 117 ans et qui navigue dans des conditions de sécurité moderne.

On laisse derrière soi, nos vies pour endosser le costume de l’équipier à bord du Belem et partager avec les amis, que l’on se fait à bord, une expérience inoubliable ».

LE BELEMGeoffrey : « Un stage sur le Belem – l’idée naît pendant les 4 années parisiennes du bateau. Elle mûrit en écoutant les récits d’un restaurateur de Montparnasse « accro » au Belem, un stage annuel pendant 15 ans. Le déclic final sera fourni par mon frère cadet, qui fait Londres-Saint Malo en août 2012. Je m’inscris en décembre de la même année au Barcelone-Toulon de 2013. Le Belem, c’est un quart colo, un quart service militaire, un quart pensionnat (mais mixte !) et un quart… un quart unique ! Je n’aurais pas aimé me retrouver à bord d’un bateau peuplé à 100 % d’hommes. Les 12 femmes présentes à bord pendant ce stage ont assuré un équilibre dans une ambiance générale que j’ai beaucoup appréciée. Un grand merci à tout l’équipage, et un très grand coup de chapeau au cuisinier (Lionel) et à son assistant (Léo) ! »

Laure : « Ma première rencontre avec le Belem fut aux Antilles… Et je me suis tout de suite sentie liée à ce bateau… Dès que j’ai eu connaissance de la possibilité d’effectuer un stage à son bord, je me suis lancée. Très belle expérience. Merci à tous, avec une mention spéciale pour l’équipage ».

Brigitte Pane

Brigitte Pane

Brigitte : « J’ai quitté l’Atlantique pour vivre un événement inoubliable : une régate avec les plus beaux 3 et 4 mâts en pleine méditerranée. Je resigne pour la prochaine, juré et craché ».

Sylvie : « Un séjour de Barcelone à Toulon qui restera inoubliable : beaucoup d’émotions…que du bonheur. Sans nous flatter, on était des supers stagiaires et quant à l’équipage : un grand grand merci pour leur gentillesse, patience, énergie et bien sûr l’essentiel, un grand sens professionnel. Vivement une prochaine virée sur le Belem. Et j’allais oublier, une mention spéciale à Lionel et Léo pour tous les bons petits plats. Maintenant je peux tomber à l’eau, j’ai la bouée. J »

Alice : «Expérience intéressante surtout pour moi qui n’avait aucune connaissance de la mer. J’ai beaucoup appris d’autant que dans l’aller-retour (cf : Toulon-Barcelone, Barcelone-Toulon, deux stages), les conditions étaient aussi très différentes. Un seul regret, l’inactivité pendant les quarts de nuit. Merci aux membres d’équipage qui répondent sans se lasser aux mêmes questions des stagiaires».

Pascal : « C’est l’histoire du Belem et son étoile qui ne fait que suivre la route du partage et du goût pour l’aventure ».

Jean-François : « Une rencontre à Paris, il y a plus de vingt ans. Un souvenir fugace qui entretient le rêve d’un adolescent attardé. Un anniversaire à 50 ans où 2 enfants vous offrent un voyage auquel vous ne pensiez pas. Et là, le rêve reprend. Décompte sur un an et c’est parti. Le bateau est au-delà de mes espérances. Le voyage permet de découvrir ses comparses. La fête, partagée à Toulon, nous unit. Merci au Belem de nous porter ces rencontres ».

LE BELEMIsabelle : « Toujours la même attente et la même émotion en embarquant, comme si c’était la première fois (cf l’article sur le blog de la Fondation Belem : http://www.leblogdubelem.com/2011/09/20/quand-on-embarque-cest-toujours-la-premiere-fois/#.UlA-V1BT6bE)

Guillaume : « Le trois-mâts Belem, c’est pour moi plus qu’une représentation du patrimoine maritime français, c’est un partage humain entre des personnes de différents horizons. J’ai passé dix jours magnifiques et je reviendrai sans aucun doute l’année prochaine ».

Monica : « Que des bons souvenirs »

Fabrice : « Je ne suis heureux que sur l’eau, à la barre ou comme équipier ou encore entouré d’amis. C’est précisément un ami qui avait fait un stage sur le Belem qui m’a transmis le virus. J’y ai trouvé ce que je cherchais : des valeurs et un bonheur sans limites.»

Marion : « Le Belem ! Bateau de légende et d’histoire… On découvre un autre monde : la voile mais pas seulement … L’esprit d’équipe, le respect, la connaissance de l’autre, les moments de merveille en mer ! Mon plus beau souvenir : des quarts de nuit avec coucher puis lever du soleil entourée de personnes généreuses émotionnellement parlant. La chose à garder : le Belem dans notre cœur et les rencontres ».

LE BELEMJean-Eric : « Comme beaucoup, j’ai « découvert » le trois-mâts  Belem, bien loin de son univers océanique, le long du quai de Javel, au pied de la tour Eiffel ! Le Belem, superbe héritier et dépositaire du savoir-faire maritime français est à la fois monument mais aussi une école de la vie et un lieu unique pour se découvrir soi-même. L’expérience vécue par chaque stagiaire à bord du Belem reste gravée dans sa mémoire ; chacun découvre et vit le Belem à sa manière et selon sa sensibilité. Il y a peu de lieux ou d’aventures aussi fédérateurs ! Bon vent au Belem, à son équipage et à ses équipiers ! »

Brigitte : « Ah !!! Le Belem nous aimante, nous capture, il dégage une énergie positive et puissante. Il est beau. Majestueux avec sa ligne et sa cathédrale de voiles, d’un raffinement certain… il charme et séduit tout le monde. Lorsque je suis en navigation sur le Belem, je ne demande et ne souhaite rien de plus que cela dure le plus longtemps possible, je ferais bien le tour du monde dessus, comme Guiness. A bord, ce fut au début un dépassement de moi-même, de me confronter à l’inconnu puis une recherche de liberté, d’énergie vitale… « La mer, lieu où il est encore possible de respirer à son aise et de penser par soi-même » (cf : Patrice Franceschi, capitaine de la Boudeuse). Le Belem, c’est aussi les merveilleuses rencontres humaines (stagiaires et équipage) que l’on peut faire à bord. Expériences de navigation et humaine intenses ! La mer ressource intensément. Je suis Poisson ascendant Poisson, c’est mon élément ! »

AIDER LA FONDATION BELEM

Depuis sa création en 1980, la Fondation Belem a pour mission de conserver dans le patrimoine de la France le trois mâts Belem, dernier grand voilier français du 19ème siècle, l’un des plus anciens navires au monde toujours en navigation. Elle s’est donné pour objectif de porter témoignage de la tradition maritime française, et de faire du Belem une véritable école de la mer pour le public le plus large possible.

En faisant un don à la Fondation, vous prenez part à une véritable aventure humaine et patrimoniale ; vous permettez au Belem de continuer à naviguer, et à la Fondation de mener à bien sa mission de conservation et de valorisation de cet exceptionnel patrimoine.

 

Sita
Sita Auteur, photographe
Je vis à Bordeaux, mais j’aime le voyage. Parce que c’est synonyme de dépaysement, de rencontres, de découvertes et d’échanges. Partir c’est aussi accepter de se bousculer, d’être surpris et ensuite de faire partager. Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont une fenêtre d’échange et d’ouverture sur le monde qui permettent de transmettre nos émotions, sensations, notre vécu, notre ressenti à notre entourage, aux amis étrangers, expatriés, aux personnes rencontrées lors de nos pérégrinations et à tous les internautes inconnus qui voyagent sur et à travers la toile. L’envie de collaborer à Aventure-Voyage est née, tout d’abord, de ma rencontre décisive avec Khun DiDi, ensuite c’est le plaisir d’écrire, de revivre et de prolonger nos voyages. C’est le « prétexte » que je me suis donné pour interviewer les gens et raconter de l’humain.

Vous pourriez aimer aussi :

Pas de commentaires


    Laisser une réponse

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

    *

    Suivez les nouveautés !

    Abonnez vous a notre lettre d'information (Newsletter) et ne ratez plus aucun article !

    La chaîne YouTube

    Image Instagram du jour...

    Voir Plus

    Derniers articles

    Suivez nous sur Facebook